fihavanana

La sagesse malgache est morte

RIP

J’ai toujours entendu dire que nous les malgaches étions des gens sages pacifiques, solidaires. Nous sommes des fidèles de l’amitié, fraternité et tous les bons mots qui vont avec. J’ai toujours cru que c’était des vérités générales, valables en tout temps, dans tout le territoire malgache.

Du temps de nos ancêtres, dit-on, même une bouse de vache renversée, on y touchait plus car ça appartenait déjà à quelqu’un (tain’omby mivady tsy misy mpikitika). Mais je pense qu’aujourd’hui, la sagesse, Fihavanana, le Firaisankina, ça n’intéresse plus personne, enfin ça ne court plus les rues. Pourvu que je me trompe…