Transférer de l’argent via son mobile : l’ambiance

Transférer de l’argent via son mobile

Si vous allez dans quelques rues de Tuléar, vous aurez la sensation d’être comme dans une discothèque: des animations avec beaucoup de musique. Pourquoi ? Et bien c’est parce que les opérateurs mobiles font la promotion d’un nouveau service : le transfert d’argent à partir de son mobile.


Chez Orange ils dénomment cela « Orange money ». Chez Telma, société privée malgache et non moins le premier opérateur convergent à Madagascar (fixe-mobil-internet), cette offre s’appelle « M-vola » [M pour « money » et « vola » (se lit voula) = argent). Et chez Zain, aujourd’hui devenu Airtel, cette option était possible dans les espaces Zain implantées un peut partout dans la Grande Ile.

Les animations sont des occasions de gagner des lots, pour attirer les passants. Et cette fois-ci, une souscription te permet de gagner… une puce téléphonique. « Je vais la donner à ma petite amie » lance un nouvel inscrit, qui peut-être ne va jamais utiliser ce service. Tandis qu’une dame qui sort sa carte d’identité pour s’inscrire dit : « Je pourrais envoyer de l’argent à ma famille, là-bas il n’y a pas de banque et adieu les longues files d’attente quand je paye la facture de l’eau et de l’électricité ! »

Voulant moi aussi m’offrir une puce gratuite J ,  j’avance vers la table où une jeune fille s’occupe des nouvelles inscriptions, sors ma carte d’identité qu’elle va bien « inspecter », elle me la retend et m’annonce qu’il faut être âgé de 21 ans. Et je me dis dans la tête : « comme à la banque ! ». Il me semble que je n’aurais ma puce gratuite que dans deux ans, mais en attendant cela, je reprends ma carte d’identité et m’éloigne de cette ambiance boîte de nuit en plein jour. 🙂

The following two tabs change content below.
Andriamihaja Guénolé, 26 ans, né à Tuléar, dans le Sud de Madagascar, vit à Antananarivo. Il rejoint Mondoblog en 2010. Se décrivant comme blogueur naïf et un peu indifférent, il écrit "tout et n'importe quoi (mais surtout n'importe quoi)". Passionné de nouvelles technologies, il travaille pour une plateforme nationale malgache de communautés gérant localement les ressources marines en tant qu'assistant de communication.

6 Commentaires

    1. Oui les gens commencent à beaucoup s’y intéresser car l’offre est « alléchante » et je crois que nous cherchons peu à peu de faire du téléphone un outil multi-fonction comme dans les pays développés et non plus limité à l »envoi et réception d’appel/sms! En tout cas je vois un bel avenir!!

  1. Bonjour Andriamihaja, et merci pour cet article.

    Les innovations visant à faciliter le transfert d’argent à l’étranger offrent des perspectives très intéressantes. Il est bon que les opérateurs bancaires, mais aussi les publics concernés, soient informés au mieux sur ce sujet. En effet, les Technologies d’Information et de Communication (TIC) sont l’un des nouveaux leviers de transfert d’argent. Une pratique pas forcément encore très démocratisée (car supposant que le receveur possède un compte en banque ou soit abonné au service concerné), mais sur laquelle il est bon de réfléchir. Il est en effet facile d’imaginer à quel point, dans les communautés et les familles, ce soutien des diasporas est important pour subsister, voire investir dans des dépenses telles que les infrastructures ou la scolarisation.

    Le site Envoi d’argent http://www.envoidargent.fr/ a été créé afin de proposer à chacun, particulier ou professionnel, de contribuer à cette réflexion, en proposant ses idées, ses témoignages ou ses projets sur le transfert d’argent. Concernant Madagascar, le site propose également un comparateur de coûts (décliné, par ailleurs, pour 20 autres pays) pour le transfert d’argent : http://www.envoidargent.fr/comparateur/MG.

    N’hésitez pas à rejoindre la communauté et à discuter de vos idées sur le transfert d’argent : ce facteur de développement, à fort potentiel pour les pays receveurs, mérite l’attention et les bonnes idées de chacun !

    Vincent, pour l’équipe éditoriale Envoi d’argent

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *