Arrivée des téléphones portables : qui sont les vrais oubliés ?

Étiquettes
30 novembre 2010

Arrivée des téléphones portables : qui sont les vrais oubliés ?

Je me suis un peu promené dans la ville et j’ai vu quelque chose d’insolite: un publiphone  dans un état déplorable. Sûrement abandonné car les gens ne l’ utiliset plus.

Un publiphone au coin de rue. Je me rappelle que moi-même j’y ai passé y a longtemps un coup de fil là.

Une  boutique à côté vendait des cartes téléphoniques (à Madagascar les publiphones fonctionnent tous en cartes téléphoniques prépayés) mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. De nouveaux curieux locataires se sont appropriés de l’endroit : les termites.

Pour joindre sa famille ou ses proches, on achète du crédit prépayé ou on fait appel aux taxiphones.

C’est un fait assez surprenant, on a presque tous nos téléphones mobiles et les publiphones sont laissés à l’abandon ! Ils ont fait leur preuve avant mais apparemment ce temps est révolu.

Les termites font sûrement tout sauf passer des coups de fil.

Partagez

Commentaires

ariniaina
Répondre

Très bonne remarque. Je me souviens avoir beaucoup utilisé les publiphones. Et t'oublies les collections de télécartes usées? J'en avais plus d'une centaine. Elles servaient de règle en classe ou j'ai attaché quelques unes comme porte clés hihi

Et merci pour le lien ;)

Andriamihaj
Répondre

Ah cette collection de cartes téléphoniques!! j'en avais des tas :) ça rappelle des souvenirs!
Pour le lien, y a pas de quoi, j'ai remarqué que tu en as parlé et j'ai un peu joué au profiteur ;) C'est moi qui te remercie!

kouame kouakou jean marie
Répondre

Avec le telephone cellulaire plus moyen d'aller et revenir pour effectuer un appel surtout si c'est une heure tardive

Andriamihaj
Répondre

Oui Jean-Marie vous avez raison! A quoi bon se déplacer alors qu'on le téléphone mobile !