jeunesse

Journée internationale de la jeunesse 2014 : deux jeunes qui veulent changer le monde

Après une première édition réussie en 2012, la 2ème édition a réuni 200 jeunes dont 150 Nigériens, 50 jeunes venant de 34 pays de l’espace francophone ainsi qu’un panel d’experts et des responsables de programme pour les jeunes du monde entier à Niamey au Niger du 10 au 13 juin 2014.

A ma participation au FIJEV 2014, le Forum international francophone « Jeunesse et Emplois verts », j’ai eu la chance de rencontrer des jeunes participants venus de tous les horizons qui n’avaient visiblement qu’un rêve : changer le monde avec ceux qu’ils ont de précieux: leurs idées, leurs projets et leur inépuisable énergie.

Premier Gaou et la guerre des boutons

En classe de sixième, on faisait cette leçon sur la puberté. On avait à apprendre par cœur les signes qui marquent le passage à la puberté chez les jeunes garçons et filles. Mue de la voix chez les mâles, arrondissement de la hanche chez les femelles. Le monde aurait été tranquille si la liste s’arrêtait là. Mais non ! Le bon Dieu a voulu inclure les satanées acnés à l’addition. A-t-il été à cours d’idées quand il planifiait de mettre des signes distinctifs aux ados pubères ? Cela ne suffisait pas d’être des centres nucléaires d’ébullition de cocktail d’hormones ?