Forum Jeunesse et Emplois verts: Niamey, nous revoici !

 

La République du Niger, avec l’appui de l’Organisation Internationale de la Francophonie et ses partenaires rééditent cette année le FIJEV ou le Forum Jeunesse et Emplois verts. Après une première édition réussie en 2012, 200 jeunes dont 150 Nigériens, 50 jeunes venant de 34 pays de l’espace francophone ainsi qu’un panel d’experts et des responsables de programme pour les jeunes du monde entier échangeront du 10 au 13 juin à Niamey.

J’ai la chance d’être présent ici dans le cadre du forum et j’écrirai quelques billets sur mon séjour nigérien.

Les jeunes, acteurs et moteurs de l’emploi. Tel est le thème autour duquel tourneront les débats, les ateliers et surtout la Foire aux emplois verts.

Cérémonie d'ouverture du Forum International Jeunesse et Emplois verts 2014 au Palis de Congrès - Niamey, Niger (Crédit photo: OIF)

Cérémonie d’ouverture du Forum International Jeunesse et Emplois verts 2014 au Palais des Congrès – Niamey, Niger (Crédit photos: OIF)

La cérémonie d’ouverture

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée au Palais des Congrès  dans la matinée du 10 juin. 600 jeunes  ainsi que les représentants des organisations internationales partenaires (Bureau international du travail, Programme des Nations unies pour le développement) et les partenaires privés tels que le Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale (CTA)  et de nombreux experts se sont donné rendez-vous. A travers leur discours, les officiels ont réitéré que les jeunes ont bel et bien leur place dans la société, que leur dynamisme et leur énergie sont indispensables et qu’il faut encourager la créativité.

Le Gouvernement du Niger a offert un dîner gala de bienvenu aux participants

Le Gouvernement du Niger a offert un dîner gala de bienvenue aux participants

Bilan du FIJEV 2012

Après la première édition du forum en 2012, beaucoup d’avancées ont été réalisées. C’est le bilan présenté l’après-midi du 10 juin. Les recommandations adoptées par les jeunes du FIJEV 2012 ont été croisées avec la déclaration de la Conférence des nations Unies Rio+20. Aussi, les autres projets les plus remarquables présentés par les jeunes à la foire aux emplois verts de 2012 seront aussi financés à cette deuxième édition après une signature de convention avec le Programme des Nations Unies pour le Développement.

La foire aux emplois verts

La matinée du 12 juin est le moment tant attendu par les jeunes. Deux cents stands leur ont été dédiés au Palais du 29 juillet le 11 juin au matin. En tout, 200 projets étaient donc exposés aux visiteurs et au comité de sélection qui auront à sélectionner cette année 15 meilleurs projets. Avec, des projets sur l’entrepreneuriat social, sur l’agriculture, sur les industries extractives, sur les TIC ou encore sur le recyclage, on peut dire que FIJEV 2014 est sans hésitation une boîte à projets.

Le Premier Ministre SEM Brigi Rafini visitant les stands des participants du FIJEV du Niger

Le Premier Ministre du Niger SEM Brigi Rafini visitant les stands des participants du FIJEV

Parmi les exposants, il y a par exemple Sarah de France qui a un projet d’atelier de fabrication de coupes menstruelles. Dans son discours, elle fait remarquer aux visiteurs de son stand que les tampons et les serviettes hygiéniques sont composés de coton blanchi au chlore, qui peut être néfaste pour les femmes à long terme. En s’inspirant de la Mooncup, accessoire qui se commercialise déjà en Europe et aux Etats-Unis, elle s’étonne que ce ne soit pas encore le cas pour l’Afrique où les revenus des femmes sont pourtant limités. Avec son projet, l’idée est de produire la Mooncup ou la coupe menstruelle localement.

Sarah de France qui a un projet d’atelier de fabrication de coupes menstruelles.

Sarah de France qui a un projet d’atelier de fabrication de coupes menstruelles.

Il y a aussi Mian, un jeune ivoirien membre de la plateforme Opendjeliba qui propose un serveur nomade: Jerry. C’est un ordinateur conçu dans un bidon de 20 litres (Jerrycan) dans  lequel est reconditionné du vieux matériel informatique de récupération. Le serveur ainsi conçu tourne avec un système d’exploitation libre et gratuit, qui consomme moins d’énergie.

Mian, un jeune ivoirien membre de la plateforme Opendjeliba qui propose un serveur nomade: Jerry

Mian, un jeune ivoirien membre de la plateforme Opendjeliba qui propose un serveur nomade: Jerry

Plusieurs ateliers seront organisés pour aider à perfectionner les projets jusqu’à vendredi. Et c’est ce jour-là aussi que seront dévoilés les lauréats du concours de projet. Connu pour être le berceau de la Francophonie, le Niger est désormais la terre des emplois verts.

The following two tabs change content below.

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *