Quand La Réunion court pour Tuléar

 

C’est pour les vacances que les grands coureurs réunionnais Gibet François et Jean-Louis Prianon ont passé à Tuléar il y a quatre ans. Ils ont été séduits par les plages d’Anakao, ce St Augustin ou encore le Boulevard Lyautey. L’esprit d’athlètes en eux ne leur ont pas laissé quitté la ville juste en tant que simples touristes, ils rentrent à La Réunion avec la folle idée d’organiser un rendez-vous annuel des professionnels et amateurs de courses. 4 mots marquent le début de la grande aventure: Les Foulées de Tuléar.

 

délégation de la Réunion lors de la visite à l'alliance française

 

2011 reste l’année la plus mémorable, plus précisément la date du 12 novembre. C’est à peine croyable de voir plus de 1000 coureurs tout âge confondu, dévaster les alentours ordinairement calmes de l’Hôtel Sud Plazza en front de mer. Gibet François, journaliste et cameraman chez RFO, raconte cela comme si c’était hier, les yeux brillants. Les stars malgaches du 10 000m comme Fabien Randrianarison, Fulgence Rakotoarisoa et Prosper Randriasoalaza étaient là avec des jeunes gens qui vont courir pour la première fois un 2 000m. Une relève assurée.

Pour une première édition, « Les Foulées de Tuléar » on été un franc succès. Cela a motivé de retenter l’exploit en 2012. Cependant, en ces temps de coups durs, les sponsors ont eu quelques difficultés et ont promis des Foulées de Tuléar 2013 impeccables. Mais le comité réunionnais et l’association « Courir pour Tuléar » n’ont pas baissé les bras et ont fait l’impossible pour que l’évènement ait lieu cette année encore.

Parmi une des raisons qui ont poussé le comité à ne pas baisser les bras est la dimension humanitaire et culturelle que revêt le projet. En 2011, des biens matériels ont été offerts à des associations et ONG dont notamment des livres pour la bibliothèque de l’Alliance française de Toliara et des médicaments pour un dispensaire de la ville. « Les Foulées de Tuléar » ne sont pas qu’une course pédestre.

IMG_7168

 

C’était donc samedi 17 novembre dernier qu’une centaine de jeunes coureurs se sont donné rendez-vous au même endroit. C’était moins ambitieux qu’en 2011 mais l’essentiel était là: des coureurs, de l’ambiance et la fusion entre deux îles sœurs. On a déjà hâte de voir à quoi va ressembler « Les foulées de Tuléar » édition 2013, qui se veut être une référence en terme de course pédestre dans la région de l’Océan Indien. A l’année prochaine 😉 

Toliara Milay

The following two tabs change content below.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *