Top 10 des signes indiquant qu’un malgache va passer le BAC

 

Malgré les grèves qui ont chamboulé le domaine de l’éducation nationale et l’enseignement supérieur à Madagascar, une chose reste sûre : les examens officiels auront lieu ! Le calendrier nous dit que le CEPE se déroulera le 7 août 2012. Quant au BEPC, c’est du 20 au 23 Août 2012. En revanche, les épreuves du Baccalauréat vont se dérouler du 27 au 31 Août 2012. (Désolé, ce n’est pas la CENI-T qui a érigé ce calendrier) !

Comment reconnaître l’élève malgache « simple » de l’élève qui doit décrocher un diplôme cette année ? Non ? Avec une mention spéciale pour ceux qui vont passer le BAC. Attachez vos ceintures !

 

Via Chocolate Review

1.Il s’est inscrit à des cours

Oui comme tous les étudiants du monde entier qui vont passer le brevet ou le bac. Petite différence : les cours qui se passent pour la plupart, le soir (d’où le fameux « cours du soir »), s’appellent « Cours Arcade » ou « cours CPE ». En plus, pour les élèves trop stressés, ce sont des lieux sympas pour faire de gentils et sages rencontres. Sachez que le surmenage intellectuel est dangereux, donc allez-y molo-molo avec les sujet-types !

 

2.Il suit (obligé de suivre ?) les actualités

Avant, il était plus ou moins fan de cette demi-heure inutile qu’on appelle « Journal télévisé ». Mais depuis  qu’on a su qu’il va passer en Terminale, Papa  a prévenu qu’il allait le menotter devant la TVM (Televiziona Malagasy, la chaîne nationale) tous les soirs à 19 H 30. Maintenant il sait que Narindra Rafenomana, Hery Rakotomalala et Griffine Bakoliniaiaina sont des journalistes. Il est aussi capable de te dire combien de secondes Rajoelina et Ravalomanana ont tenu tête-à-tête aux Iles des Roches à Seychelles ou encore combien de zébus le Ben Laden malgache Remenabila a volé.

3.Il s’est mis au sport

Pour mon neveu qui est en classe de 7e cette année, ce n’est pas indispensable car 1-l’éducation physique n’est pas une épreuve au CEPE  et 2- il est à un âge où le foot (avec le ballon fait de tonnes de sachets plastiques ndlr) c’est la vie ! Cependant pour l’adolescente qui fait semblant d’avoir ses problèmes de filles à chaque cours d’EPS et le jeune rebelle qui délaisse ses entraînements de basket après s’être rendu compte que les fumettes et l’eau-de-vie c’est bien plus intéressant, c’est dur ! En effet, au BEPC ou au BAC, il faut choisir un sport individuel et un autre collectif, auxquels s’ajoute la redoutable course de fond/ demi-fond. Ils n’ont pas le choix : on se lève à 4H du matin, les Jeux olympiques  c’est à Madagascar que ça se passe cette année !

4.Il mange bien

On arrête les cacahuètes (ça fait suffoquer quand on court) ! Maman s’improvise même diététicienne : elle collectionne, avec les sujet-types dans le journal « MIDI MADAGASCAR », toutes les recettes susceptibles de doper la mémoire et la concentration !

 5.C’est le chouchou  de la maison

En classe d’examen, il  peut faire exprès d’oublier son tour de vaisselle parce qu’il est en classe d’examen! On ne lui crie dessus, on ne lui fait la gueule, que quand il rentre avec de mauvaises notes en Maths ou en Physique ! Mais pas longtemps !  Maman ira jusqu’à sacrifier le budget pour les nouveaux mocassins made in China de Papa pour lui payer un prof particulier (elle se sent coupable)! C’est la star, il a droit à certains privilèges ! Mais gare à lui si  le nom de la  famille RAetc (combien long mais pas soulant) ne s’affiche pas ! C’est Papa qui va lui faire la fête !

 6.Il déteste les autres candidats est compétitif

Oui c’est une particularité ! Je vous explique : d’un côté on a les « enfants normaux » (entendre par normaux ceux qui n’ont sauté aucune classe) et les extraterrestres, ces minus qui regardent encore Momota (le clown) mais qui veulent passer les examens officiels alors qu’ils ne sont qu’en 8e ,4e ou en Première. C’est une torture pour lui de travailler en groupe avec ses spécimens car primo ce sont les plus chouchoutés et deuxio ils s’avèrent plus intelligents.  Et il bosse fort, il sait que de deux bacheliers ayant obtenu la même moyenne, c’est le  minus qui aura les faveurs de la Commission Nationale des Bourses Extérieures. Les plus jeunes d’abord hein !

 

 7.Il ne rate pas la messe de bénédiction, la veille des examens

Et  il ou elle est devenu plus pieux ou pieuse que les années précédentes ! C’est encore une chance que notre candidat n’a pas été repéré par le père curé afin de discuter sérieusement de son ordination. La Mère Supérieure, de son côté, a déjà réservé une place pour notre candidate dans les sœurs de l’ordre de Ste Catherine.

 8.Il est méthodique

Tous nos candidats, toute catégorie confondue, ont trouvé la combine pour mémoriser le nom des 22 régions de Madagascar, le tableau de la classification périodique, les étapes d’une méiose et le comportement d’une courbe au voisinage de + l’infini. Il n’en a pas eu l’habitude mais il aime prendre des notes et a pris goût à l’élaboration des fiches. La philosophie et la mnémotechnique ça fait du bien !

 9.Il est injoignable, limite associal

Quand il a passé son CEPE, on ne connaissait pas ce genre de problème (il n’avait pas de téléphone et Facebook n’existait pas), mais avec l’âge, engager une secrétaire n’aurait pas été superflux. En effet, on a beau appelé notre candidat des  milliers de fois sur son numéro Telma, Airtel et Orange mais soit ça sonne libre, soit c’est sur sa messagerie qu’on tombe. Le chercher à la maison ? C’est se jeter dans la gueule du loup car depuis qu’il est devenu le chouchou de la maison (pour cette année seulement), c’est par manque de budget qu’on n’a pas encore engagé des gardes du corps chez lui (les révisions c’est sérieux) ! Il ne te reste plus qu’à le taguer sur la photo nue de Lady Gaga pour attirer son attention afin que tu puisses lui filer le site secret des sujets du BAC (que tu lui as, auparavant, envoyé par texto et mail, mais aucune réponse). En attendant une réaction de sa part, tu peux déjà commencer à planter du bois de rose.

 10.Il est stressé et devient fêtard

Le jour tant attendu arrivé, il faut lui rappeler 17 fois de ne pas oublier sa trousse, sa convocation et ses pièces d’identité (tu le stresses). Quand il était en 7, il s’en est sorti pas mal (il n’a qu’une journée d’épreuves) mais étant devenu adolescent, c’est la Troisième Guerre Mondiale. Pourquoi ? Il y a le froid qui oblige à pisser tous les quart d’heure d’un côté et de l’autre côté, les surveillants qui sont stricts qui te suivent  jusqu’aux toilettes !

Mais après tout cela, tout est bien qui finit bien, ça fait la fête, finit le stress ! Généralement, reçu ou pas, ça défoule, il y a les After BEPC comme les After BAC ou VITA BAC (cependant pas de Vita CEPE ?) ! On arrose soit pour émerger la joie soit pour noyer la tristesse.

11.Bonus

Il mange beaucoup de chocolats ! On ne sait pas d’où vient ce rituel (une machination de la chocolaterie Robert ?) mais  tous les épiciers ont flairé le business et renouvellent toujours leur stock quand vient le mois de juillet.

Et vous comment les reconnaissez-vous? Et bonne chance à tous ceux qui vont passer un examen officiel cette année 😀

The following two tabs change content below.
Andriamihaja Guénolé, 26 ans, né à Tuléar, dans le Sud de Madagascar, vit à Antananarivo. Il rejoint Mondoblog en 2010. Se décrivant comme blogueur naïf et un peu indifférent, il écrit "tout et n'importe quoi (mais surtout n'importe quoi)". Passionné de nouvelles technologies, il travaille pour une plateforme nationale malgache de communautés gérant localement les ressources marines en tant qu'assistant de communication.

3 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *