Palabres sur l’ (in)égalité des genres

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Telma (à gauche): sobriquet désignant un rhum malgache.

Appelé ainsi car apparemment,

il a les couleurs (jaune et vert) de l’ opérateur de téléphonie mobile du même nom. [source de l’image]


 

Discussion entre Rakoto, fonctionnaire et Rabe et ivro-chômeur

Rakoto : Tiens, Rabe ! Encore à glander sous ce tamarinier…dis donc tu as de la bonne compagnie ! Une Telma ? En ces périodes de crise !

Rabe : Oh toi ! Ne viens pas me sermonner avec tes constats de bonne femme ! Je fais ce que je veux avec mon fric ! Si je veux claquer mon salaire dans l’alcool, c’est mes affaires ! Le mieux que tu puisses faire c’est te joindre à moi pour siroter ce jus de vie.

Rakoto : Bien volontiers Rabe mais tu sais que je ne prends jamais de drogue légale en début de semaine. Merci mais je dois décliner ton offre !

Rabe : Toi et tes principes à deux balles ! Quelle drogue ? C’est que quelques centilitres de malheureux liquide inoffensif ! Toi tu as bien changé depuis que tu t’es marié. Quand est-ce que tu t’es soulé vraiment la gueule pour de vrai ? Au réveillon ? Ça se voit que tu es sous l’emprise de madame ta femme !

Rakoto : Alors toi tu t’es embrouillé avec la tienne hein ! Et tu commences à dire « vraiment pour de vrai » ! T’es ivre mon  vieux !

Rabe : Moi ivre ?

Rakoto : Alors comme ça tu claques ton salaire dans l’alcool ! Ça y est t’as un job ?

Rabe : Tu sais, le malheur est tombé à Madagascar le jour où Ra8 (Ravalomanana ndlr) a mis une femme au poste de ministre de la défense ! Une femme ça enfante, ça maquille, ça cuisine, ça pose sur du papier glacé mais ça ne se sert pas de fusil ! Et qui sait si elle savait manipuler un pistolet…

Rakoto : Là tu es vraiment mal ! C’était en 2009 et 3 ans après tu es encore là à ressasser toute cette vieille histoire ! Arrête ça va te porter la poisse !

Rabe : …qu’a-t-elle fait dès les premières complications ? Elle a démissionné. Elle a juste jeté l’éponge comme une névrosée des cycles menstruels.

Rakoto : Oh écoute ! Mettre une femme à la tête de la défense, ça  a été un bon exemple, Madagascar peut s’en féliciter. Tu dois certainement connaître ce qu’on appelle « égalité des genres » ! Et je te précise que les serviettes hygiéniques c’est un pilier de l’économie mondiale tout comme les préservatifs !

Rabe : Foutaises ! C’est moi qui suis sensé être bourré mais on dirait que c’est toi qui as bu le tonneau de Telma. Tu sais même plus ce que tu dis. Les serviettes hygiéniques, pilier de l’économie mondiale ? Mon œil… et en plus ça n’a rien à voir !

Rakoto : Bon ça y est ce job ? Tu vas désormais cesser de squatter ce tamarinier qui te sert de bureau et en avoir un de vrai. Quand est-ce qu’on arrose ?

Rabe : Qui t’a parlé de job ? Il y en avait un de prévu mais je ne l’ai même pas eu ! La mention « Candidature féminine encouragée » a joué contre moi. La responsable des ressources humaines m’a révélé que j’étais bien positionné pour le poste mais qu’en effet une candidature féminine a été encouragée ! Et puis merde !

Rakoto : Vraiment désolé pour toi Rabe ! Faut prendre les choses du côté positif ! Tu peux t’occuper de ton gosse pendant que ta femme travaille en attendant. C’est une chance pour un enfant de passer du temps avec son père !

Rabe : Tu crois peut-être que chômeur c’est une chance ? Et épargne-moi tes conseils de sale fonctionnaire !

Rakoto : L’alcool te fait dire n’importe quoi ! Eh mais comment ça une responsable des ressources humaines qui te balance comme ça les pourquoi et les comment de ses décisions ? Ça pue la corruption charnelle ! Je te connais ! Comment ça a été? Raconte-moi l’épisode ?

Rabe : No comment l’ami ! Si tu veux absolument tout savoir c’est le SMIC ou rien !

Rakoto : Quelque chose me dit que tu as des capacités extraprofessionnelles qui épatent ta responsable des ressources humaines. Et je doute que celle qui vient de te priver du poste ait ce plus ! Donc ce n’est qu’une question de temps, tu vas être embauché!

Quoique je plains un peu ta femme. Tu lui dis bonjour de ma part d’ailleurs. Je dois aller bosser ! Et dernier conseil de sale fonctionnaire : tu devrais immédiatement « basculer en mode sobre » et planquer ta bouteille de Telma parce que, si je ne me trompe pas, c’est ta belle-mère que je vois arriver là-bas. Bonne journée !

The following two tabs change content below.

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *