Facebook, youtube, twitter : mon expérience des réseaux sociaux

Mada Social Media 2010

Les malgaches habitent  la planète web même s’ils ne représentent qu’une infime partie des 2 milliards d’internautes dans le monde. On pianote le clavier, on télécharge des documents et surtout on a un profil sur les réseaux sociaux.

Les statistiques de 2010 montrent  que facebook, youtube et twitter occupent les trois premières places dans la course des « social media » dans la Grande Ile. C’est en me documentant sur le thème que je tombe sur le blog d’un compatriote  thierry_ratsiz et que je découvre ce compteur.

Les réseaux sociaux à Madagascar
Voulez-vous  voir les statistiques sur l’utilisation d’internet dans votre pays ? Par ici


Facebookmania

En  2009, j’ai eu ma modeste liste de 50 amis, aujourd’hui, je crois que j’aurais été obligé d’ouvrir un deuxième compte voire même une page de fans, si j’avais accepté toutes les demandes qui  m’ont été adressées. 😀

Ce n’est pas que je suis si célèbre que ça mais c’est que tout le monde veut être ami avec tout le monde! Et la manie s’accentue avec l’arrivée de l’application facebook mobile gratuite chez certains opérateurs comme Orange ! Pas étonnant que  beaucoup de mes amis affichent compte plein soit 5 000 amis ! Vous en sortiriez- vous  dans la gestion d’une liste de 5 000 « amis » ??

A part les applications, les groupes, les pages pour retrouver ses produits préférés ou ses anciens collègues, grâce à Atelier des médias, j’ai appris plein d’astuces ! Saviez-vous que cette bande bleue est précieuse ? Tapez un mot clé et cliquez sur afficher plus de résultats : un  vrai moteur de recherche !!!

Afficher plus de résultats.

« Broadcast yourself »

A Mada, on se « broadcast»  beaucoup car je vois de plus en  plus de vidéos malgaches ! Des clips de stars, dont on n’est pas sûr s’ils ont été publiés avec l’accord des ayant-droits,  s’ajoutent aux montages se moquant des politiciens et de leur politique,  pour enrichir la chaîne malgache !

Des vidéos  publiées sans autorisation. N’assiste-t-on pas  à un nouveau moyen de piratage d’œuvres !?


Peu de gazouillis

Twitter est encore peu fréquenté ! Peut-être que mes compatriotes sont comme moi : on déteste les « over capacity » et les pauvres  140 caractères alloués pour chaque tweet. Mais avec l’expérience Mondoblog,  j’ai pris conscience de la mine à informations qu’est Twitter ! Et avec les retweet des folowers, on peut vraiment booster l’audience de son site et se démarquer dans la rude compétition des 150 millions de blogs dans le monde : un autre Mondoblog, déjà qu’avec 100 blogs on a du mal à se faire une place !! 😀

Les malgaches sont peu à twitter mais ça va changer ! Petit à petit, l’oiseau fait son nid non ?! 🙂 🙂

La fièvre des 5000 amis, les vidéos délires  et peu de gazouillis, c’est Madagascar et les réseaux sociaux…

L’article vedette sur ce blog

#mondoblog

The following two tabs change content below.
Andriamihaja Guénolé, 26 ans, né à Tuléar, dans le Sud de Madagascar, vit à Antananarivo. Il rejoint Mondoblog en 2010. Se décrivant comme blogueur naïf et un peu indifférent, il écrit "tout et n'importe quoi (mais surtout n'importe quoi)". Passionné de nouvelles technologies, il travaille pour une plateforme nationale malgache de communautés gérant localement les ressources marines en tant qu'assistant de communication.

16 Commentaires

  1. Bonjour !

    J’avais dit que je viendrais te rendre visite régulièrement mais je n’y arrive pas !!!

    Je vais d’ailleurs tweeter ton post….

    Je dirais quand même, mais je peux me tromper, que si les Malgaches ne sont pas sur le Net c’est parce que beaucoup n’ont pas les moyens et c’est pour cela que je parlais un jour d’un wiki hors connexion qui permettrait tout le monde d’être au courant de ce qui se passe.

    Il y a déjà le téléphone mobile qui sert beaucoup, y compris à la campagne…Tout espoir n’est pas perdu

    1. Tu es tout à fait excusé!
      C’est déjà beaucoup de twitter 😀
      Tout espoir n’est pas perdu comme tu dis!
      Et si la majorité des malgaches ne sont pas encore connectés à internet, c’est parce qu’on a encore beaucoup d’autres problèmes à résoudre comme « Maputo » ou « Adis Abeba » 😀 et aussi les prix des PPN ;D
      oui oui un jour viendra 🙂

  2. Intéressant billet.
    Ca vient petit à petit. Pour les pays du Sud comme le nôtre, l’accès à internet passe forcément par le mobile, voilà pourquoi je reste assez sceptique en voyant les chiffres donnés par des sites comme socialbakers.com (130,000+ utilisateurs de Facebook à Madagascar) et internetworldstats.com (« 88,780 Facebook users on August 31/10 »). Quid de ces chiffres réellement? J’en parle toujours à chaque fois que j’ai l’occasion de discuter IRL avec d’autres blogueurs de Tana: est-ce que ces chiffres tiennent compte du nombre exponentiel d’utilisateurs de Facebook sur mobile (je chiffrerais cela à presque 80% du trafic sur Facebook pour les utilisateurs de Facebook à Madagascar). Sans parler des offres que multiplient les telcos pour démocratiser l’accès à ces réseaux…
    Ce dont on est sûr c’est que Facebook est bien populaire qu’il devient un véritable phénomène « social ».
    Twitter reste réservé à un microcosme car l’usage qu’on en fait est quelque peu différent car le format est lui aussi différent (et c’est le cas partout dans le monde et non à Madagascar seulement). On a eu un pic d’utilisateurs au summum de la crise 2009 car c’était l’outil #1 pour se tenir informé et informer in real-time de ce qui se passe, parallèlement à la multiplication des blogs! Bon après, pour rester sur ce genre de plateforme, il faut que tu saches ce que tu vas en faire, quitte à investir du temps (et de l’argent??), il faut avoir un but précis (« tweeter oui, mais pour quoi faire? », donc pas moyen d’étaler sa vie intime au grand public comme sur Facebook à longueur de journée sinon tu te fais unfollower direct! lol).
    Mais je reste optimiste et notre rôle avant tout c’est surtout d’éduquer les gens et de faire de « l’advocacy » comme dirait un twitterer-ami, pour promouvoir ces plateformes (social media), car au final, les gens mesurent mal la portée de ces outils…

  3. Comme tu le dis c’est vraiment une réalité où « tout le monde veut être ami avec tout le monde! ».
    mais en tout état de cuse, c’est une aventure merveilleuse que délirant, ces réseaux sociaux!!!

      1. j’ai navigué presque sur tous les sites énumérés mais malheureusement j’ai rien trouvé! si, j’ai trouvé mais des chiffres globaux. mais je te remercie! c’est pour mon mémoire de fin d’étude sur le e-commerce à Madagascar. une question svp! est ce qu’il y aurait un nombre approximatif des sites e-commerce à Madagascar ou solution sur l’e-commerce à madagascar parce que l’e-commerce n’a pas encore une loi en vigueur chez nous 🙁

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *