Le téléphone mobile : mode d’emploi

"le couteau suisse de la technologie"

Le Docteur Martin Cooper, la première personne à avoir passé un appel sur un téléphone cellulaire en avril 1973, n’en reviendrait pas s’il voit la place qu’a prise ce petit engin qu’on peut amener un peu partout.

Des choses ont changé, il faut l’avouer .Les jeunes passent beaucoup de temps devant leur petit écran et selon la marque de ton téléphone, les gens te classent dans une certaine catégorie. C’est le prix à payer.

Mais il rend beaucoup service. Les tireurs de pousse-pousse peuvent développer leur emploi et  les pêcheurs également. On peut transférer de l’argent et payer ses factures.

Mais avec son arrivée,  on se sert moins des publiphones qui deviennent abandonnés.

Je ne vous donnerais pas mon avis, je vais plutôt terminer avec la reprise d’une « citation » de  Gueye « C’est l’usage qui en fera un merveilleux ou dangereux outil. »

The following two tabs change content below.
Andriamihaja Guénolé, 26 ans, né à Tuléar, dans le Sud de Madagascar, vit à Antananarivo. Il rejoint Mondoblog en 2010. Se décrivant comme blogueur naïf et un peu indifférent, il écrit "tout et n'importe quoi (mais surtout n'importe quoi)". Passionné de nouvelles technologies, il travaille pour une plateforme nationale malgache de communautés gérant localement les ressources marines en tant qu'assistant de communication.

4 Commentaires

  1. Andriamihaja tu as raison avec ta citation, cherchons à faire de nos téléphones comme un esclave serviable au lieu d’un maître exigeant, parce que le téléphone est un outil utile mais à double tranchant!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *