Arrivée des téléphones portables : qui sont les vrais oubliés ?

Je me suis un peu promené dans la ville et j’ai vu quelque chose d’insolite: un publiphone  dans un état déplorable. Sûrement abandonné car les gens ne l’ utiliset plus.

Un publiphone au coin de rue. Je me rappelle que moi-même j’y ai passé y a longtemps un coup de fil là.

Une  boutique à côté vendait des cartes téléphoniques (à Madagascar les publiphones fonctionnent tous en cartes téléphoniques prépayés) mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. De nouveaux curieux locataires se sont appropriés de l’endroit : les termites.

Pour joindre sa famille ou ses proches, on achète du crédit prépayé ou on fait appel aux taxiphones.

C’est un fait assez surprenant, on a presque tous nos téléphones mobiles et les publiphones sont laissés à l’abandon ! Ils ont fait leur preuve avant mais apparemment ce temps est révolu.

Les termites font sûrement tout sauf passer des coups de fil.

The following two tabs change content below.
Andriamihaja Guénolé, 26 ans, né à Tuléar, dans le Sud de Madagascar, vit à Antananarivo. Il rejoint Mondoblog en 2010. Se décrivant comme blogueur naïf et un peu indifférent, il écrit "tout et n'importe quoi (mais surtout n'importe quoi)". Passionné de nouvelles technologies, il travaille pour une plateforme nationale malgache de communautés gérant localement les ressources marines en tant qu'assistant de communication.

Derniers articles parAndriamihaj (voir tous)

4 Commentaires

  1. Très bonne remarque. Je me souviens avoir beaucoup utilisé les publiphones. Et t’oublies les collections de télécartes usées? J’en avais plus d’une centaine. Elles servaient de règle en classe ou j’ai attaché quelques unes comme porte clés hihi

    Et merci pour le lien 😉

    1. Ah cette collection de cartes téléphoniques!! j’en avais des tas 🙂 ça rappelle des souvenirs!
      Pour le lien, y a pas de quoi, j’ai remarqué que tu en as parlé et j’ai un peu joué au profiteur 😉 C’est moi qui te remercie!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.